Menu

I Amsterdam

19 avril 2017 - Le week-end, c'est capital !
I Amsterdam

Amsterdam est une ville réputée pour passer un week-end. Il est vrai que les canaux et les façades rouges de la ville offrent de jolis points de vue. Amsterdam ne se résume pas à la liberté de fumer de l’herbe ou à ses prostituées en vitrine. C’est une ville riche culturellement, qui a une architecture atypique et qui a beaucoup à vous apprendre.

 

 

 

Hébergement: Nous avons logé dans un super hôtel: the covent hostel (devenu depuis INK Hotel Amsterdam MGallery by Sofitel, Nieuwezijds Voorburgwal 67) . C’était un cadeau. L’hôtel est vraiment génial mais hors de portée des petites bourses. Je vous conseille de regarder plutôt les Airb&b ou les logements sur les péniches plus « typiques » et paradoxalement assez abordables.

 

 

 

 

Budget: Amsterdam est une ville qui coûte assez cher. Les musées plombent votre budget, je vous conseille de les choisir en fonction de vos centres d’intérêts. L’intérêt de cette ville est surtout de s’y promener.Pour manger, je vous recommande plutôt des restaurants asiatiques qui sont très abordables.

 

 

Que voir à Amsterdam?

C’est une ville où il faut marcher pour vraiment la découvrir, ses canaux et les ponts comme celui de l’Amstel, son architecture et ses façades de briques rouges.

 

La place du Dam: ce sera un point de repère dans vos déplacements. C’est une immense place, un peu austère dominée par le palais royal. Le palais peut se visiter pour 4,3€. Mais la queue interminable m’a découragée et j’ai renoncé.

 

 

 

 

 

 

Le musée de la ville d’Amsterdam: beau musée qui se situe dans l’ancien orphelinat municipal. La naissance d’Amsterdam et son développement sont retracés à travers des objets de la vie courante, des peintures de l’Age d’Or, les découvertes archéologiques, des bijoux, des photographies qui nous racontent l’histoire d’Amsterdam. Une visite très interactive grâce à de nombreux supports multimédia. Attention les explications écrites et vidéos sont uniquement en néerlandais et en anglais. Prix d’entrée: 12,50€.

 

Le musée du sexe (sexmuseum Amsterdam venustempel) Damrak 18  :

Un incontournable ! Loin d’être graveleux, ce musée est très instructif, notamment sur le début du cinéma pornographique des années 20. C’est un musée atypique qui vous apprendra beaucoup sur l’histoire de l’érotisme et de la sexualité. Quelques objets et un « siège »… drôles. Le musée vaut le coup d’œil. Prix d’entrée: 7€.

 

 

Le musée Van Gogh (Museumplein 6): Très beau musée où nous avons pu voir lesTournesols mais aussi la chambre de Gauguin. On y découvre les œuvres connues et moins connues de Van Gogh. Il y a un réel plaisir à visiter ce musée, qu’on aime ou non l’artiste. Le seul hic c’est le prix de l’entrée: 17€ !

 

 

 

Rijkmuseum (Museumstraat 1): c’est le musée national des Pays-Bas. Le bâtiment est magnifique mêlant des éléments gothiques et de la Renaissance. Le musée en lui-même est à voir pour ses plafonds. 80 salles sur 4 étages, c’est un musée où l’on trouve des trésors de peinture. Vous pourrez y admirer entre autre la Laitière de Vermeer et bien sur la Ronde de nuit de Rembrandt. Toutes les grandes toiles sont regroupées dans la galerie d’Honneur. Il y a également un très beau pavillon asiatique. Là encore, le musée est très intéressant mais l’entrée reste chère: 17,50€.

 

 

 

Le musée de la torture (Singel 449): un musée drôle et très instructif. L’imagination de l’homme pour faire souffrir est sans limite… ce sont surtout des instruments de torture du moyen-âge. A faire si vous êtes un fan d’histoire ou pour une bonne rigolade. Entrée 5 €.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "maison anne frank"

La maison d’Anne Franck (267 Prinsengracht):

La visite la plus émouvante que j’ai faite. Si vous avez lu le Journal d’Anne Franck vous n’en serez que plus bouleversés. Le musée est très simple. On passe de pièces en pièces en découvrant des photos, des vidéos, des témoignages et des extraits du journal d’Anne Franck. La dernière pièce abrite l’original du journal. Il y a également une vidéo du père d’Anne, Otto, qui témoigne de son histoire et de la découverte des écrits de sa fille. Enfin, à la sortie se déroule un débat interactif sur la liberté d’expression. Particulièrement éducatif et tellement d’actualité.

Les places sont vendues plusieurs mois à l’avance, donc pensez à acheter vos billets sur internet et à préparer votre visite. http://www.annefrank.org/fr/

 

L’homomonument ( Westermarkt) est un monument dédié à tous les gays et lesbiennes victimes de persécutions en raison de leur orientation sexuelle. Ce sont trois triangles de granit rose qui au final n’en font qu’un seul. Il est difficile à voir, il faut vraiment regarder par terre pour trouver les triangles. A voir en passant.

 

Le quartier rouge : c’est le quartier le plus célèbre d’Amsterdam. C’est surtout la nuit que les néons des façades révèlent la présence de sex-shop et de peep shows. Il est vrai que voir les prostituées en vitrine, essayant d’aguicher le chaland, peut surprendre. Ne les prenez pas en photo, elles n’apprécient pas et leurs « souteneurs »encore moins. Honnêtement, je ne me suis pas sentie très à l’aise entre le racolage et la forte odeur de marijuana qui embaume le quartier. Passez-y pour le folklore, mais il n’y a pas grand chose à y voir en fin de compte.

 

 

Le quartier juïf: L’ancien quartier juif, Jodenbuurt, autour de Waterlooplein et le quartier du Plantage partagent une même direction à l’est d’Amsterdam. De nombreux lieux et bâtiments rappellent la longue histoire juive de ce quartier, tels que la Synagogue portugaise (séfarade), les quatre synagogues ashkénazes, qui abritent désormais le musée historique juif « Joods Historisch Museum ». Je vous conseille d’aller chez le diamantaire Gassan. C’est fantastique et hyper intéressant !! Vous apprendrez tout sur le diamant, comment on le taille, les  plus gros et beaux diamants dans l’histoire… et surtout vous entrez dans une salle blindée pour voir et même toucher ou porter sur vos doigts des vrais diamants! J’ai eu la chance de mettre à mon doigt un magnifique solitaire de 15 000 euros ! On vous propose également de l’acheter…

 

Le marché aux fleurs (Bloemenmarkt): les boutiques se trouvent en fait sur des péniches. C’est un spectacle coloré de fleurs et de bulbes de tulipes, de pots… c’est vraiment agréable de déambuler le long du canal et les bulbes sont une idée de souvenirs et de cadeaux.

 

 

 

Chinatown: c’est une ville dans la ville. Notez que vous trouverez facilement de quoi vous restaurer pour pas cher. Beaucoup de boutiques typiquement chinoises. Ne ratez pas le temple bouddhique de He Hua qui est le plus grand d’Europe.

La place du Spui: c’est une place adorable et très animée qu’il ne faut pas rater. On y trouve le vieux café Hoppe, bistrot datant de 1670. Très apprécié, il est difficile d’y accéder. Le café Luxembourg est dans le style des années 1930, il faut y jeter un coup d’œil. Il y a également beaucoup de librairies, ne ratez pas l’Athenaeum au n°14 avec sa façade Art nouveau.

 

 

Le Beguinage (Begijnhof): c’est un ancien couvent où l’on apprécie le calme et le silence. C’est un petit village formé de vieilles maisons, d’une petite église et d’arbres centenaires.

 

 

Gastronomie

Manger typique à Amsterdam est difficile et j’avoue que j’ai du mal avec les harengs. Mais Amsterdam étant une ville cosmopolite il y en a pour tous les goûts.

 

Tibet Restaurant (Lange Niezel 24): délicieux et très très abordable. Nous avons mangé un volcano pork sur lequel la dame a fait flamber le riz. Avec un thé au jasmin, très bonne adresse.

 

 

Fondue & Fondue (Overtoom 415): resto spécialisé dans la fondue où nous avons dégusté une fondue Neufchatelloise, un pur délice et très abordable.

 

 

 

Amsterdam est une chouette destination pour un week-end de 3 jours qui a le mérite de vous dépayser à tout point de vue. C’est une ville très riche culturellement et la balade le long des canaux ne peut que vous charmer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

amet, efficitur. consequat. sem, accumsan libero. adipiscing id massa ipsum et, Sed