Menu

If you’re going to San Francisco…

25 juillet 2017 - Voyage, Voyages
If you’re going to San Francisco…

Je n’ai passé qu’une seule et trop courte journée à San Francisco. Mais cette visite fut réellement enchanteresse et je n’ai qu’un rêve y retourner. Je n’ai pas pu visiter cette ville dans son intégralité, je n’ai pas pu profiter de tout ce qu’elle avait à offrir mais l’aperçu qu’elle m’a offert m’a transportée. Alors suivez-moi dans cette visite magique, bien que trop courte, de la merveilleuse San Francisco.

 

 

 

Financial District

C’est le quartier des affaires où sont réunies de nombreuses tours de bureaux. On y trouve notamment la Transamerica Pyramid un building pointu dont la forme pyramidale est devenue l’un des emblèmes de la ville. Il faut absolument s’arrêter au Well & Fargo museum pour voir l’histoire de cette banque historique qui a contribué  avec ses diligences à écrire la conquête de l’Ouest.

 

 

Chinatown

Arrêt obligatoire dans ce quartier typiquement chinois très coloré et dense. Le dragon gate marque l’entrée du quartier.

 

 

Lombard Street

La célèbre rue aux huit virages très très serrés est un incontournable. La vitesse est limitée à cinq miles à l’heure et on comprend pourquoi quand on voit l’angle des virages. Cette rue est très fleurie et les maisons typiques. Une carte postale légendaire, touristique, mais incontournable.

 

 

Cable car

Le Cable car est ma meilleure expérience à San Francisco. C’est une figure incontournable qui vous permet de traverser cette immense ville dans des conditions absolument géniales. La sensation est incroyable, vous visitez le cœur de San Francisco et lorsque le Cable car du haut de la rue fait face à la mer, la vue est tellement magnifique, la descente si magique… Bref c’est une expérience qu’il ne faut absolument pas rater ! Cliquez sur le lien pour le vivre DSCN6251

 

 

 

Saint Mary’s Cathedral

Sa forme a de quoi surprendre. Son architecture unique intrigue. L’intérieur est sobre et dépouillé. Un orgue gigantesque de 4 842 tuyaux trône sur un socle en béton. Ce qui surprend le plus c’est la croix en vitraux qui traverse le dôme de l’église.

 

 

 

 

 

City Hall

L’hôtel de ville de San Francisco a été construit au début du XXe siècle sur le modèle de la basilique Saint-Pierre de Rome. Moi, il m’a fait surtout penser à notre Panthéon. L’escalier est grandiose. A l’intérieur, une salle musée est dédiée à la construction de l’édifice et à l’histoire de San Francisco.

 

 

 

 

 

Union Street

Cette rue abrite les célèbres maisons victoriennes de San Francisco. Aujourd’hui ces maisons sont surtout des boutiques de vêtements, des magasins d’antiquités et des galeries d’art pour une clientèle plutôt aisée.

 

 

 

La maison bleue

« C’est une maison bleue adossée à la colline… » C’est la fameuse maison que nous chante Maxime Leforestier. Elle a peu d’intérêt, c’est vrai, mais j’avais vraiment envie d’aller voir la jolie maison bleue. C’est plus pour le symbole, pour la chanson. Mais je ne regrette pas de l’avoir vue.

 

 

 

The Fairmont Hotel

Cet établissement est l’un des plus anciens bâtiments de la ville et date du tout début du XXe siècle. Ce luxueux hôtel accueille les grands de ce monde et Barack Obama y descendait à chaque passage dans la ville. Vous pouvez visiter son hall d’entrée grandiose qui vaut le coup d’œil.

 

 

 

Telegraph Hill

Le lieu n’a pas trop d’intérêt, sauf vous offrir une vue panoramique superbe sur la ville sur la baie. Cette visite est  donc optionnelle mais si vous avez le temps, le coup d’œil vaut le coup.

 

 

 

Castro

Le quartier « gay » de San Francisco est très coloré. Petits restaurants, jolies maisons de couleurs vives, boutiques… la bannière arc-en-ciel flotte le long des rues. La visite de ce célèbre quartier gay est un détour intéressant, qui vous permet de comprendre et se saisir l’atmosphère de liberté, de paix et de tolérance de San Francisco.

 

 

 

 

Fisher’s man warf

Ce quartier au bord de l’eau est l’ancien quartier des pêcheurs et des conserveries. On y trouve surtout des restaurants et des magasins de souvenirs. Mais la promenade est sympathique et surtout ne manquez pas les célèbres otaries prenant leur bain de soleil, ils font aussi parti des cartes postales typiques de San Francisco.

 

 

Alcatraz

Je n’ai hélas pas visité Alcatraz, par manque de temps. Dans cette journée très chargée, il a bien fallu faire des choix je n’ai donc aperçu la célèbre prison, qui a eu comme célèbre détenu  Al Capone que de loin, depuis le bateau de croisière.

 

 

La croisière dans la baie de San Francisco

J’ai préféré faire une croisière d’une heure dans la baie de San Francisco. Normalement, pour la vraie carte postale, il aurait fallu la jolie brume qui recouvre la baie plus de 300 jours par an. Mais ce jour-là, grand soleil, pas de brume, une exception dont on ne revenait pas. La balade nous a permis de passer sous le Golden Gate, d’approcher au plus près Alcatraz et d’avoir une vue unique sur la ville. Et avec le soleil en plus, ce fut un moment intense et délicieux.

 

 

 

Golde  Gate Bridge

THE pont, le symbole de San Francisco une légende qui à lui seul est un passage obligé. Le célèbre pont rouge-orange est éblouissant, époustouflant. On l’emprunte surtout en voiture, mais beaucoup de joggers le parcours à pied.

Au bout du pont en direction du nord, il y a un très joli monument qui rend hommage aux marins disparus en mer. Vous pouvez depuis ce monument admirer le pont.

 

 

Sausalito

Ce petit port au nord du Golden Gate est absolument charmant. Vous y verrez les très pittoresques maisons flottantes, les house boats. De nombreux artistes y ont élu domicile et vous pouvez voir leurs œuvres un peu partout dans la ville.

 

 

 

 

 

 

 

San Francisco est une ville cosmopolite, riche de ses multiples communautés qui offrent un éventail de cultures dépaysant. Cette ville est une ville agréable, où il fait bon vivre, où il y a tant de choses à voir. Ma visite d’une seule journée fut fantastique mais frustrante. Et il n’y a pas à douter que San Francisco est une destination où je rêve de retourner, pour la découvrir plus longuement et pouvoir m’émerveiller encore de ces multiples facettes.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neque. odio commodo consequat. Curabitur eget