Menu

Les touristes en voyage

28 février 2018 - Louloute Think
Les touristes en voyage

Les touristes sont des consommateurs. Des consommateurs du voyage, de la nature. Ils ont payé, ils veulent en avoir pour leur argent qu’importent les conséquences.

En Islande, je me suis inscrite pour une excursion à la découverte des aurores boréales. Malheureusement, ce soir-là il n’y en a pas eu. Certaines personnes de mon bus ce sont mises à crier au scandale, qu’ils ne comprenaient pas pourquoi nous n’avions rien vu. Récemment j’ai vu un reportage sur la Laponie où les touristes pêchaient sur la glace. Une des personnes se plaignait au bout d’un quart d’heure de n’avoir rien pêcher, où étaient les poissons, comment ça se faisait qu’elle ne pêchait rien, c’était long etc. J’ai une grande nouvelle Mesdames et Messieurs : on ne peut pas consommer Dame Nature, on ne programme pas un phénomène naturel. Il faut un peu de patience et beaucoup de chance. Il faut savoir rester humble et surtout savourer ce que la nature vous offre. La nature n’est pas capitaliste, elle n’a pas un programme pré-établi. Elle change souvent, n’a rien de certain. Et l’on n’y peut rien. On ne peut que la respecter et comprendre que face à elle nous ne sommes que des petites fourmis.

 

 

Le respect de la nature passe aussi par le fait de ne pas la polluer. Je repense encore à cette dame asiatique jetant son paquet de chips vide par terre au milieu de Jokulsarlon comme si de rien n’était. Je le lui ai fait remarquer, elle m’a répondu très sèchement. J’ai ramassé le paquet et je l’ai mis dans la poubelle. J’ai remarqué qu’il y avait un agent qui était chargé de ramasser les détritus des touristes. Et ça me rend complétement dingue. Pourquoi les gens jettent-ils leurs déchets par terre ? Alors qu’il y a des poubelles partout ! Et s’il n’y en a pas, pourquoi ne pas les mettre dans leur poche et les jeter plus tard ? Les touristes sont en extase devant des trésors naturels et pourtant ils les détruisent par leur feignantise et leur irrespect. Et que dire des fumeurs qui jettent leurs mégots par terre ? Il faut 2 ans à un mégot de cigarette pour se décomposer dans la nature. 2 ANS !!! Alors chers fumeurs, si vous souhaitez satisfaire votre plaisir de la nicotine et entretenir votre cancer, c’est votre droit. Mais merci d’avoir un cendrier de poche et de ne pas polluer nos grands espaces.

Le respect, une notion qui semble étrangère au touriste. Il suffit qu’il y ait un panneau avec écrit  » ne pas toucher  » pour que les gens se précipitent pour toucher l’objet interdit. A Geysir, il y a un panneau immense avec écrit : « attention la température de l’eau est de 80 à 100 °C, ne pas toucher ». La blessure la plus courante à Geysir est donc… la brûlure. Donc quand l’eau des pâtes bout vous y mettez la main ?

Parfois des chemins sont balisés pour préserver le tapis naturel, les mousses, la flore. Vous avez toujours un touriste qui sort du sentier, pour faire une photo, voir ce qu’on lui cache et qui vous dit : « c’est pas grave, c’est pas parce qu’on marche une fois dessus qu’on va tout abîmer. » Le problème c’est que si tout le monde fait pareil, on abîme tout, on détruit tout.

 

Nombre de touristes sont heureux de leur voyage, rentrent chez eux impatients de dévoiler leurs photos à leurs amis, avides de commentaires envieux. Les spectateurs des diaporamas espèrent alors à leur tour voir de leurs propres yeux la féérie projetée par les photos. Mais pour que cela arrive, il faut préserver notre fragile nature. N’oublions pas que: « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants« . C’est un proverbe africain cité dans « Terre des Hommes » de Saint-Exupéry (1939). La préservation des merveilles terrestres n’est pas si difficile, elle demande juste un peu de respect. Dame Nature est jusque-là incorruptible, sourde à la notion de consumérisme. Et c’est très bien comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, odio mattis quis libero. felis eget Nullam commodo eleifend ut Aliquam