Menu

Le phare de Cordouan

6 mai 2021 - Voyage, Voyages
Le phare de Cordouan

J’ai longtemps rêvé d’aller voir ce phare. J’étais persuadée qu’il était en Bretagne (ne me demandez pas pourquoi). C’est au détour d’un reportage de TF1 que j’ai découvert que le phare de Cordouan se situait à la pointe du Médoc et donc à côté de chez moi ! J’ai donc mis l’été 2020 à profit pour cocher un objectif de plus de ma liste de voyages et découvertes.

 

 

 

Comment on y va ?

En bateau depuis la pointe du Verdon.

Depuis Bordeaux, il faut compter 2 heures de routes pour rallier le port. Ce n’est qu’à 94 km mais ce ne sont que des petites routes.

Il est impératif d’être à l’heure car la marée n’attend pas !

La traversée dure à peu près 30 mn.

Je vous conseille de réserver à l’avance en vous rendant sur le site https://www.vedette-laboheme.com/

 

 

Combien ça coûte

C’est vrai que c’est un budget. Une fois qu’on le sait, on économise et promis ça vaut le coup !

Tarifs haute saison (juillet/août)
– Tarif plein : 49 €  [15 € l’entrée et 34 € la traversée]
– Tarif réduit (enfant de moins de 16 ans) : 42 €  [10 € l’entrée et 32 € la traversée]

 

 

 

 

Accès au site

Le phare est situé en pleine mer sur un plateau rocheux entouré de bancs de sable qui se découvrent à marée basse. Son accès se fait uniquement par bateau. L’accès au site ne se fait que sur durée limitée et variable (de 2h30 à 4h00) en fonction des coefficients de marée et des conditions météorologiques.

Les conditions de débarquement varient en fonction de la météo, du vent, des coefficients de marées… Le capitaine du bateau fait son possible pour débarquer les passagers au plus près du phare.

Mais il y a une partie à traverser à pieds d’environ 20 minutes sur le sable, dans l’eau (jusqu’à mi-cuisse) et parfois sur des rochers glissants. Donc prévoyez les vêtements et les chaussures adéquates (sandales en plastique ou vieille paire de basket) et des vêtements adaptés.

   

 

Le phare est magnifique et vous commencez par être accueillis par les gardiens et à faire le tour de la couronne.

Ensuite c’est parti pour une petite grimpette de 301 marches. Rassurez-vous cela se fait par tranche de 60 marches en moyenne car il y a des étapes avant d’atteindre le haut du phare.

Au premier étage se trouve l’appartement dit « appartement du Roi ». Pourtant aucun roi n’y a jamais dormi. Cette pièce date de Louis XIV est une grande salle voûtée avec une immense cheminée.

Au deuxième étage se trouve la chapelle. Bon évidemment en ce moment elle est en restauration et l’on ne peut admirer que quelques ornements et les grands bénitiers.

Le troisième étage s’ouvre sur une grande salle lumineuse, dite « salle des Girondins » ou « salle des Bordelais ».

Quelques étages de plus et vous voilà au sixième où se trouve la lanterne et une vue magnifique.

 

Puis c’est la redescente et le retour un peu au pas de course car la marée n’attend jamais ! Mais c’était une visite à couper le souffle, dépaysante que nous avons terminée par un pique-nique à Soulac-sur-Mer de façon à voir le phare de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.