Menu

Cracovie, la petite Pologne

7 mars 2017 - Le week-end, c'est capital !
Cracovie, la petite Pologne

Cracovie ou Krakow est une petite ville polonaise absolument charmante idéale pour passer un week-end à deux.

3 jours sont suffisants pour découvrir Cracovie. Si vous souhaitez visiter les environs et vous rendre à Auschwitz comptez une journée de plus.

 

 

Budget: un pays où la vie est très peu chère! La monnaie est le zloty en moyenne 1€ = 4 zloty. Pour les 3 jours sur place en comptant les visites, les restaurants midi et soir, et les achats personnels nous avons dépensé 100€ chacun. C’est une destination idéale si vous avez un petit budget. Pour le change, il y a des bureaux de change en ville où les taux sont intéressants. Également pas mal de distributeurs.

Hébergement: B&B La Fontaine (ul Slawkowska). Idéalement situé à deux pas de la Rynek Glowny. Très cosy, moderne, un accueil chaleureux et des chambres superbes! Seul petit point noir il n’y a pas d’ascenseur et notre chambre était au 3e étage. Mais rien d’insurmontable, on élimine les pâtisseries polonaises dégustées dans la journée comme ça. Le petit-déjeuner est très copieux.

 

Transports: De l’aéroport à Cracovie: changez un peu d’argent pour payer votre ticket de bus, le reste vous le changerez en ville où le taux est bien plus intéressant. Prenez un ticket ville + agglomération à la machine à ticket dans l’aéroport (4 zloty). En sortant de l’aéroport prenez à droite, l’arrêt de bus est à 100m. Ligne 292 ou 208 pour aller jusqu’au terminus Krakow glowny en 45 mn. Arrivée à la gare routière, passez sous la ligne de trains, longez la galerie commerciale et vous arrivez au planty (espace vert qui entoure le centre ville historique de la ville: rynek). Depuis la gare routière vous trouverez de nombreuses lignes de bus pour vous rendre en ville.

 

 

Cracovie

 

Dans Krakow, la découverte se fait surtout à pieds. Quelques vélos, des balades en calèche sont possibles. Beaucoup d’églises dans lesquelles je vous conseille d’entrer. Attention aux horaires des messes qui sont nombreuses et régulières!

 

 

 

Rynek Glowny: c’est la grande place centrale de Cracovie, un héritage du Moyen-Âge. Vous y trouverez des marchands de souvenirs, de fleurs et un super café (voir gastronomie). Le soir la place s’anime: des concerts, des artistes (jongleurs, cracheurs de feu…). C’est le point de repère pour s’orienter dans Cracovie. Il fait bon y flâner et la place dégage un charme romantique. Entrez visiter l’église sainte Marie qui donne sur la place.

 

 

 

La colline du château Wawel: c’est le centre historique de Cracovie. Il faut compter 3h de visite. Le site est gratuit mais les monuments sont payants. Et même pour entrer sur site gratuitement il faut passer par les caisses. Je vous conseille de regarder ce qui peut vous intéresser et surtout de veiller aux horaires qui ne sont pas les mêmes selon les monuments. Pour les tarifs, c’est tellement compliqué qu’il vaut mieux voir sur place.La cathédrale était malheureusement fermée pour rénovation, et c’est un grand regret car il paraît qu’elle est magnifique !

Nous avons choisi de voir les appartements d’état et le trésor de la couronne et l’armurerie. Photos expressément interdites ! Tout vaut le coup d’œil et c’est vraiment une visite très sympa, on apprend beaucoup de choses sur l’histoire de Cracovie et de la Pologne.

 

 

 

 

Le quartier juif de Kazimierz est assez atypique. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez le découvrir dans le film la liste de Schindler. Aujourd’hui c’est un quartier à la mode que toutes les agences vous proposeront de visiter. Personnellement je l’ai fait à pieds et je vous recommande de vous arrêter plus particulièrement à:

La synagogue de Remu’h (40 rue Szeroka): c’est l’une des plus petites synagogues au monde. Elle porte le nom de son fondateur. Au moment où nous l’avons visitée elle était en restauration. Mais on apprend beaucoup sur la religion juive. Beaucoup d’émotions dans ce lieu que les nazis avaient transformé en entrepôt pour les sacs mortuaires. La kippa est fournie gratuitement aux messieurs. Photos interdites.

 

Le petit cimetière se trouve derrière la synagogue de Remu’h:     la visite est très émouvante. Il remonte au 16e siècle. Les nazis essayèrent de le détruire mais des restaurations récentes ont mis à jours plus de 700 stèles dont certaines datent de la Renaissance. Il y a un mur du « Souvenir » où sont retranscrites les stèles qui n’ont pas pu être reconstituées.

 

Le nouveau cimetière juif (ul. Miodowa): il a été créé après la fermeture du cimetière de Remu’h au 19 e siècle. Le monuments à la mémoire des victimes de la Shoah est le point marquant du site.

Si vous devez faire un choix, allez voir le cimetière de Remu’h.

 

L’usine  de Schindler (ul. Lipowa, 4):

Pour s’y rendre, je vous conseille d’y aller à pieds. Cela fait une longue promenade de 3km mais vous traverserez ainsi l’ancien ghetto. Pour vous orienter, demandez un plan à l’hôtel ou à l’office de tourisme, sinon je vous recommande le guide du routard sur la Pologne où tout est vraiment très bien indiqué.

Steven Spielberg en a fait un film La Liste de Schindler. Cet homme a sauvé plus de 1 000 juifs en les inscrivant sur une liste de » travailleurs indispensables ». Cette visite est indispensable. L’usine abrite désormais un musée consacré à « Cracovie sous l’occupation nazie ». Une foule de documents très différents, très interactifs, des bandes sons et des musiques d’autrefois… c’est une visite bouleversante. La fin de la visite présente différents comportements des plus courageux aux plus lâches et vous pousse à l’introspection sur ce que vous auriez fait.

 

Mines de Wieliczka: patrimoine mondiale de l’UNESCO. Prenez le bus 304 depuis l’arrêt Kurniki (rue kurniki) devant l’hôtel Red Brick. A VOIR !!!

La visite est forcément guidée. Si vous êtes claustrophobe mieux vaut éviter. On s’enfonce dans les entrailles de la terre et les plafonds sont parfois un peu bas. Mais c’est un lieu incroyable !! On visite plusieurs salles à thèmes: légendes, grottes des nains, travail des chevaux… c’est fascinant. Mais le clou du spectacle c’est bien sûr la cathédrale souterraine ! La crèche en sel rose, la reproduction de la Cène et même Jean-Paul II et tout cela en sel !! Le lustre en cristaux de sel vous surprendra également. On remonte à la surface en ascenseur.

 

 

 

 

On mange où?: Allez absolument à Babci Maliny (ul Slawkowska, 17) Ce petit resto se situe dans l’académie des sciences. Ne vous laissez pas impressionner par le couloir un peu sombre. Longez le jusqu’à arriver dans la cour intérieur et descendez au sous-sol. Vous arrivez dans cette petite auberge. Commandez à la caisse, on vous donnera un ticket et on vous appellera. Rassurez -vous si vous ne parlez pas polonais le numéro s’affiche! Cuisine polonaise à tomber vous pourrez notamment y déguster des pierogis divins à la viande, au fromage mais également au miel en dessert.

 

 

 

 

N’hésitez pas à aller boire un chocolat chaud au Kawiarnia Noworolski: c’est le grand café de la halle aux draps. Café d’inspiration viennoise, une jolie déco on y déguste un chocolat ou de succulentes glaces en écoutant le pianiste jouer Chopin, Beethoven, Bach… endroit absolument charmant.

 

 

J’ai manqué de temps et il a fallu choisir entre les mines de Wielizka et  Auschwitz. J’ai choisi de faire les mines car il faut une bonne journée pour se rendre et visiter le camp d’Auschwitz. Je ne souhaitais pas bâcler la visite de ce lieu de recueillement.

Si vous souhaitez vous rendre à Auschwitz, 2 solutions: le train depuis la gare centrale. Comptez 1h45 de trajet.

Le bus: depuis la gare routière, une quarantaine de bus par jour. Il faut compter 1h30 de trajet.

 

 

 

Cracovie a un charme fou et une histoire tragique qui ne peut que vous émouvoir. C’est une ville idéal pour les amoureux qui aiment l’histoire ou si vous souhaitez faire découvrir la Seconde Guerre mondiale à vos ados.

 

 

 

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diam in leo. Sed id sed tempus mi, ultricies facilisis at suscipit