Menu

La belle Antibes

17 octobre 2017 - C'est ça la France
La belle Antibes

Grâce à RTL, j’ai eu la chance de partir à la découverte d’Antibes. En effet, j’ai gagné 3 jours en Thalassothérapie à Thalazur et en plus de me faire chouchouter pendant 3 jours, j’en ai profité pour visiter cette jolie ville du sud-est de la France.

 

 

On dort où ?

Cette fois-ci je n’ai pas eu à me poser la question puisque nous étions hébergées à l’hôtel de Thalazur. Le grand luxe : une chambre ultra confortable, un petit-déjeuner somptueux et une vue sur la Méditerranée et la montagne absolument magnifique. Je vous passerai le bonheur de se faire chouchouter, les bains, enveloppements et massages qui ont rendu ce séjour d’autant plus divin. Une super adresse et un thalasso à faire… si vous en avez les moyens car si cela n’avait pas été un cadeau je n’aurai jamais eu la possibilité de le faire.

 

 

 

 

 

On va voir quoi à Antibes ?

Il faut visiter le vieil Antibes qui a énormément de charme. Les petites rues étroites, très végétales, les couleurs méditerranéennes des maisons et la couleur claire des pierres donnent un cachet chaleureux à la ville.

C’est très agréable de se perdre dans le dédale des ruelles et de se laisser porter par le hasard pour découvrir ce que peut dégager cette ville. On tombe sur des fontaines, des sculptures de porte, des façades qui ont un côté très artistique. Le marché couvert est incontournable. Tout autour des bars, des petits restos et quelques boutiques de souvenirs locaux bons marchés.

 

 

 

La balade sur le port, de type Vauban, vous permettra d’avoir une jolie vue sur le fort Carré. Tout en choisissant votre yacht, vous pourrez longer les remparts de la ville.

 

 

 

Ne manquez pas le Nomade de Jaume Plensa. Ce géant d’une dizaine de mètres de haut se dresse sur le bastion Saint-Jaume. Constitué de lettres majuscules en acier blanc, il évoque une silhouette humaine aux formes courbes, assise devant la mer, une jambe repliée contre sa poitrine. C’est une très belle œuvre. D’autres statues énigmatiques se rencontrent dans le port. Une belle balade à faire entre mer et art.

 

 

 

Attention : se garer dans le vieil Antibes est une galère sans nom. Les parkings ne sont pas toujours bien indiqués et chers. Petit conseil : garez-vous vers l’Office de Tourisme et faites tout à pied.

 

Le Marineland

Je me suis posée la question d’aller au Marineland  ou pas. Surtout après avoir vu les orques en liberté au Canada. Nous avons décidé d’y aller et de nous faire un avis. Début octobre est vraiment l’idéal, il n’y avait quasiment personne ! Le parc a été une bonne surprise. Le tunnel des requins est saisissant et je dois dire qu’on se sent vraiment sous l’eau.

 

Les aquariums reproduisant la faune et la flore du Pacifique sont magnifiques.

 

Vous serez attendris par les otaries et les manchots empereurs, bien au frais dans leur enclos.

 

 

Quant aux orques et aux dauphins, nous avons trouvé des animaux bien traités dans de grands enclos. Les spectacles sont pédagogiques et on y voit des animaux épanouis. Je ne vous mentirai pas, nous avons passé plusieurs heures à les observer, à les regarder, à les admirer et ça a été magique. C’est saisissant d’être si près d’eux. Et la beauté des orques est tellement envoûtante. Ces mammifères sont d’une intelligence remarquable et ils nous ont étonnés. La complicité avec leurs soigneurs est évidente et nous avons passé un vrai bon moment.

Il est évident que ces animaux nés en captivité ne survivraient pas dans la nature. Leur vie est dans le parc de Marineland et ils la termineront probablement ici. Mais je pense sincèrement que ce n’est pas leur place et que la loi interdisant leur reproduction est une bonne chose afin de ne pas répéter l’erreur commise.

 

 

Nous n’avons pas eu le temps de voir plus de choses en 3 jours car les soins de thalasso nous prenaient chaque jour une demi-journée. Mais cette rapide découverte d’Antibes m’a donné envie de découvrir davantage le sud-est de la France et de pousser une prochaine fois jusqu’à Nice et Monaco. La bucket liste n’en finit plus de s’allonger !

 

 

 

 

 

On mange où ?

La restauration est vraiment chère dans le vieil Antibes. De plus, début octobre, beaucoup prennent leurs congés après la saison. Attention, de nombreux restaurants sont fermés le mercredi ! Néanmoins une adresse à retenir :

Le Jardin, restaurant de spécialités provençales (5 rue Sade). Accueil très chaleureux, des plats délicieux typiques et locaux pour un prix raisonnable par rapport à tout ce qu’on a pu voir. (25€ entrée, plat, dessert).

http://restaurant-lejardin.fr/index.php/fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

La vieille ville d’Antibes vous comblera par son charme et son côté typiquement provençal. C’est une jolie découverte à ne pas rater. Pensez juste à prévoir un budget un peu conséquent pour profiter de la gastronomie locale et pourquoi pas vous acheter au passage un yacht de vacances 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

amet, velit, elit. Aenean dapibus felis ipsum vel, ut